Le REM (Réseau Express Métropolitain de Montréal) est un métro léger entièrement automatisé reliant, sur 67km, le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l’Ouest de l’île, la Rive-Nord, et l’aéroport. Il représente le plus important projet de transport collectif depuis 50 ans au Québec. Il assurera un service fiable et fréquent, 20 heures par jour, 7 jours sur 7.

Sylvain Busson et Emmanuel Sauvant (expatrié à Montréal), tous deux chez setec its, nous expliquent le projet.

 

Un métro atypique dans un environnement exigeant

Le REM est un métro léger de type Alstom Metropolis. À Montréal, la conception et l’exploitation sont spécifiquement adaptées pour opérer dans des conditions extrêmes en hiver. «Il s’agit d’un métro automatique, atypique en termes de longueur et de distance entre deux stations», nous explique Emmanuel Sauvant. Dans un environnement climatique contraint et exigeant, les études complètes d’exploitation ont permis d’optimiser le plan de voie, le positionnement des remisages et des ateliers / dépôts ainsi que les performances du système de transport et d’exploitation associée. L’opération a été séparée en deux lots de Conception- construction impliquant un travail particulier en termes de gestion des interfaces et de coordination.

 

Notre expertise technique valorisée

Nous faisons partie d’un groupement d’AMO en tant qu’assistance technique. Dans ce groupement, nous sommes sous-traitants de CIMA+ et Hatch. Nous apportons notre expertise technique sur l’ensemble des domaines liés au système de transport, en particulier au travers des missions d’analyse, les études d’exploitation, les systèmes, l’analyse des consultations et des propositions, le suivi de construction et l’assistance aux essais et à la mise en service. «Nous apportons notre expertise en systèmes spécifiques aux métros à ce groupement», souligne Emmanuel Sauvant. «Nous supervisons les sujets propres aux études d’exploitation et d’alimentation électrique, au matériel roulant, à la voie et aux performances du tracé ou encore de caténaire, des sujets qui demandent des compétences spécifiques propres aux métros».

 

Le REM en chiffres

  • Le nouveau métro comportera 26 stations, 2 tunnels et traversera la grande région de Montréal sur 67 km (le réseau de métro actuel représente 71km),
  • Actuellement en phase de construction, le REM est le plus grand projet de transport collectif au Québec au cours des cinquante dernières années,
  • Les premiers départs sont prévus en 2022 sur le segment Rive-Sud / Gare Centrale, puis le reste du réseau sera mis progressivement en service en 2023-2024,
  • Maître d’ouvrage : CDPQ Infra – Caisse de Dépôt et Placement du Québec,
  • Missions réalisées par setec : Etudes de conception et suivi de réalisation,
  • La longueur de son tracé en fait l’un des plus grands réseaux de transport entièrement automatisés et électriques au monde après ceux de Singapour (82km), Dubaï (80km) et de Vancouver (68km).