Notre organisation fait notre différence


 

Le caractère distinctif de setec est sans aucun doute son organisation originale en sociétés à taille humaine – qui a été dès le départ une volonté des fondateurs – au sein d’un groupe d’ingénierie parmi les plus importants en France. setec rassemble aujourd’hui en effet environ 2400 collaborateurs répartis dans plus de 40 sociétés, comptant chacune de 30 à 300 personnes.
Ce choix lui permet de préserver une dimension humaine au sein de ses équipes et dans la relation avec ses maîtres d’ouvrages, tout en conservant la force économique et de fonctionnement d’un groupe.

 

Des collaborateurs propriétaires de leur groupe


 

Dès sa création en 1957, setec a joué la carte de l’indépendance. Un état d’esprit inspiré de celui prévalant alors aux Etats-Unis, où les bureaux d’études préservaient leur indépendance de toute intrusion économique afin de porter au mieux les intérêts de leurs clients et de leurs collaborateurs.

Quelques années plus tard, la Direction de setec instaurait un intéressement des salariés aux bénéfices, puis très rapidement choisissait d’ouvrir son actionnariat aux collaborateurs dans les différentes sociétés du groupe. D’année en année, ce système, exceptionnel au sein des bureaux d’études français, s’est élargi et a démontré sa fiabilité et sa pérennité. Lorsqu’un actionnaire quitte l’entreprise, il cède ses parts, reprises par de nouveaux actionnaires, cooptés par les associés. Aujourd’hui, setec compte ainsi près de 450 actionnaires salariés.

A J'ai été séduite par la combinaison des cultures d'ingénieur, de terrain et de projet du Groupe. L'atmosphère de bienveillance sans complaisance, l'indépendance qui nous rend responsables de notre destinée, l'ouverture au questionnement aussi. Je retrouve, chez setec, ce qui m'avait fait choisir l'ingénierie au départ, à savoir le travail en équipe, les projets passionnants qui se concrétisent et la variété des sujets. A
Anne-Marie CHOHO a rejoint setec en qualité de Directeur Général Adjoint

L'innovation est dans notre ADN